DEMANDEZ UN DEVIS GRATUIT DÈS MAINTENANT

DEMANDEZ UN DEVIS GRATUIT DÈS MAINTENANT

L'égouttoir du balcon, ce qu'il est et pourquoi il est important

La gouttière de balcon

La gouttière de balcon est un élément très utile pour prévenir les dommages causés par l’eau de pluie. Il s’agit d’une ressource essentielle, qui coûte relativement peu et a un impact relativement faible sur le profil du bâtiment.

Il se décline en de nombreuses variantes, qui diffèrent par leurs formes, leurs mécanismes d’action, leurs matériaux et surtout leurs prix. Il est donc bon de donner un aperçu des larmiers de balcon et d’entrer dans le détail de ces éléments. C’est ce que nous allons faire dans ce guide complet.

Larmier de balcon : ce qu’il est et les dommages qu’il permet d’éviter

Le terme “gouttière de balcon” désigne un système d’évacuation des eaux de pluie installé aux avantages des balcons.

Sa fonction principale est d’empêcher l’eau de s’accumuler dans les parties les plus exposées du balcon, comme les pignons et la partie terminale de la dalle en saillie. Par conséquent, il réduit le risque d’infiltration.

Elle présente un avantage indiscutable : elle préserve l’intégrité de ces éléments, ralentit leur usure, réduit le risque à zéro et repousse les travaux d’entretien extraordinaires.

De toute évidence, la lèchefrite est installée sur un balcon pour protéger celui du dessous. C’est grâce à ce mécanisme que les larmiers, ou plutôt les gouttières, sont installés dans les immeubles d’habitation. Par ailleurs, ils font partie des rares interventions sur les bâtiments qui sont (en moyenne) encouragées sans difficulté par les assemblées de copropriétaires, étant donné leurs coûts relativement faibles et les avantages pratiques et immédiats qu’ils apportent.

Les gouttières sont toujours utiles, mais particulièrement si le balcon n’a pas de balustrade et a un parapet en maçonnerie. Dans ce cas, l’eau ne peut pas s’évacuer normalement et il existe un risque réel que le balcon soit inondé, même en cas de pluie modérée ou faible.

Types de larmiers de balcon

Il est facile de dire “larmier de balcon”. En réalité, il en existe de nombreux types, qui diffèrent par leurs caractéristiques et leurs mécanismes d’action. En voici un aperçu.

Rainure d’égouttage avec brise-gouttes. Le système consiste en des rainures ou des solins en cuivre ou en aluminium placés sur les côtés de la dalle, qui interrompent l’écoulement de l’eau. Il convient aux balcons avec garde-corps.

Bordure d’égouttement du trop-plein. Ce système, typique des balcons avec parapet en maçonnerie, consiste à canaliser l’eau vers l’extérieur, hors de portée du balcon inférieur. Il est très facile à reconnaître car il a la forme d’un tuyau.

● Bordure d’égouttement de la gouttière. Dans ce cas, l’élément ne se contente pas d’évacuer l’eau mais la piège également, car il est constitué d’un profilé partiellement fermé.

Quel bac de récupération choisir ? Comparaison des matériaux

Il y a souvent un accord sur la construction des larmiers de balcon, même dans les ensembles de copropriétés les plus difficiles. La raison de la discussion, cependant, est le type, qui implique non seulement les mécanismes d’action (comme nous l’avons vu) mais aussi les matériaux. En effet, ceux qui sont disponibles expriment des valeurs différentes en matière de résistance, d’efficacité, d’esthétique et de prix. En voici un aperçu.

● Le cuivre. C’est la meilleure alternative absolue en termes d’efficacité. Il résiste aux intempéries et est également agréable à l’œil. Toutefois, son coût est plus élevé que celui de nombreuses autres solutions. Une alternative identique en termes de coût et de caractéristiques est l’acier.

Aluminium. Il représente un bon compromis entre efficacité et prix, mais manque d’esthétique. Peut être amélioré par la galvanisation.

Titane. C’est le nec plus ultra en matière de force. De plus, il a un certain attrait esthétique. Bien sûr, cela coûte cher et on y fait donc rarement appel.

Résine de marbre. C’est la meilleure solution d’un point de vue esthétique. L’efficacité est moyenne, le coût est en moyenne plus élevé que les autres alternatives.

PVC. C’est de loin la solution la moins chère. Heureusement, il est également assez efficace, même s’il n’atteint pas les niveaux d’excellence du cuivre.

Il va sans dire que, lors de la prise de décision, il est nécessaire d’établir des priorités entre économie, efficacité et esthétique… Il ne s’agit pas d’un détail insignifiant, étant donné que les larmiers jouent non seulement un rôle fonctionnel mais aussi un rôle “visuel”, similaire à celui des finitions. En bref, ils ont un impact sur les profils de construction.

Installation d’un bac de récupération

Comment installe-t-on un bac de récupération ? En règle générale, il est nécessaire de monter un échafaudage, puis de travailler directement sur l’extérieur des balcons. Heureusement, il existe une alternative qui permet à la fois de surmonter les limites des échafaudages et de réduire les coûts : le travail sur corde.

C’est une prérogative exclusive d’Edilizia Acrobatica. Chez EdiliziAcrobatica, nous sommes les vrais experts, les inventeurs d’une méthodologie qui permet de se passer d’échafaudages et d’échafaudages, éliminant ainsi un poste de coût important. Nos ouvriers travaillent suspendus à des cordes, ce qui réduit la pollution sonore et visuelle. En revanche, une façade couverte de planches de bois et de tuyaux métalliques fait toujours mauvaise impression.

Donc, si vous envisagez d’installer des gouttières de balcon, n’hésitez pas à nous contacter. Nous organiserons une inspection avec vous et vous fournirons un devis dans les meilleurs délais.


Demander un devis gratuit

Cela pourrait aussi vous intéresser

Rejoignez notre équipe Vous souhaitez travailler avec nous? Contactez-nous